INTERVIEW PRESSE D'UN SALARIE

portrait
L'industrie ça motive
" A Descartes, sur les 100 salariés de l'entreprise industrielle Barbot, 40 œuvrent au sein de l'atelier de production. Parmi eux, Steven Barbier occupe un poste d'assemblage et soudure et s'est formé au fil du temps.
Portrait d'un salarié motivé !

ARTICLE DE SUD TOURAINE ACTIVE

Au départ, le cursus scolaire de Steven Barbier le destinait à la  restauration, mais il a finalement changé son fusil d'épaule. Après avoir suivi une formation par l'intermédiaire de Pôle Emploi à Loches, il est devenu préparateur de commandes. Il a tenu ce poste pendant plusieurs années avant de répondre à une offre d'emploi en intérim en tant que machiniste au sein de l'atelier de production de l'entreprise Barbot. "J'ai fait de l'intérim pendant plusieurs années et cela me plaisait beaucoup. Ensuite on m'a proposé de suivre une formation en interne pour faire de l'assemblage et de la soudure. En Mars 2014, j'ai signé un CDI" explique Steven Barbier. 

"J'aime beaucoup mon métier, ce n'est pas répétitif, les pièces à travailler changent tout le temps. Parfois c'est complexe, mais il y a beaucoup d'entraide au sein de l'atelier. Lorsque l'on voit le travail fini, c'est très gratifiant de se dire qu'on a participé à la création." assure Steven Barbier qui ne regrette pas d'avoir choisi le monde de l'industrie.

L'entreprise Barbot est spécialisée dans la construction de charpentes métalliques pour le bâtiment  (monde agricole, bureaux, halls industriels), ses réalisations rayonnent dans la France entière. " C'est très difficile de recruter car on a du mal à trouver" précise Loïc Juignet, directeur technique, "nous fonctionnons beaucoup avec l'intérim et nous repérons les personnes motivées pour ensuite pouvoir les former". Sur les 40 salariés de l'atelier de production, plus de la moitié à au moins 30 ans d'expérience, "ils apportent un soutien aux jeunes que nous formons."

Cela pourrait vous intéresser